Ouverture du Costa Rica aout 2020

expatriation au costa rica

Ouverture du Costa Rica aout 2020

Conditions pour rentrer au Costa Rica au 1 août 2020 – covid19 Costa Rica

Quelles sont les conditions d’entrée au Costa Rica?

Pour les touristes, il y a trois exigences:

1. Assurance voyage qui couvre les frais médicaux d’au moins 20 000 $ et les frais de logement d’au moins 4 000 $. Cette assurance doit couvrir les frais médicaux associés au COVID-19 et doit être souscrite auprès d’un assureur au Costa Rica.

2. Un test de coronavirus négatif. L’échantillon pour le test doit être prélevé 48 heures (maximum) avant le départ du passager pour le Costa Rica.

3. Remplissez le formulaire épidémiologique numérique intitulé «Pase de Salud». (salud.go.cr)

Notez que les touristes doivent soumettre leur numéro de police d’assurance et télécharger le résultat de leur test de coronavirus négatif (au format PDF ou JPG) dans le cadre du formulaire épidémiologique.

Les Costaricains et les résidents doivent uniquement remplir le formulaire en ligne «Pase de Salud». Ils n’ont pas besoin de souscrire une assurance ou de présenter la preuve d’un test de coronavirus négatif; cependant, une ordonnance d’isolement à domicile de 14 jours sera appliquée. Ils subiront également un contrôle médical à l’aéroport.

Qu’en est-il de l’assurance voyage d’un autre pays?

Pour le moment, la seule assurance acceptée est proposée par l’Institut national d’assurance (INS). Si un touriste a une assurance voyage dans votre pays d’origine, il devra quand même souscrire au plan INS.

Le prix du plan INS varie en fonction de l’âge du touriste et de sa durée de séjour dans le pays. À titre d’exemple, le plan est de 280 $ pour un séjour de deux semaines pour une personne de 30 ans.

Qu’en est-il des Costaricains et de leurs conjoints?

Si le couple revient sur un vol de rapatriement, la même exigence s’applique aux deux: ils n’ont pas à souscrire d’assurance ni à montrer un résultat de test négatif, mais ils devront effectuer un isolement à domicile de 14 jours.

Si le couple est en visite dans le pays, mais ne vit pas au Costa Rica (par exemple, le conjoint italien d’un Costaricien vivant en Italie), il doit remplir les conditions comme s’il y entrait en tant que touristes.

Combien de temps le test de coronavirus est-il valide pour l’entrée?

L’échantillon pour le test doit être prélevé au maximum 48 heures avant le vol vers le Costa Rica. Autrement dit, si le vol est le 5 août à 14 h, le passager doit faire prélever l’échantillon après le 3 août à 14 h.

Le test doit être un test PCR-RT. Le résultat doit être en anglais ou en espagnol. Un test négatif est requis pour toute personne âgée de 12 ans et plus.

Qui a besoin de s’isoler pendant 14 jours?

Les touristes ne seront pas tenus de s’isoler (mise en quarantaine). Les Costariciens et les résidents, peu importe d’où ils viennent, n’ont pas besoin de présenter un test PCR-RT négatif ni une assurance voyage, mais ils recevront une ordonnance d’isolement à domicile de 14 jours.

Si un touriste reçoit un diagnostic de COVID-19 pendant son voyage au Costa Rica, il recevra une ordonnance d’isolement à ce moment-là.

Et si un voyage durait moins de 14 jours?

Pour les touristes, comme il n’y a pas d’ordonnance d’isolement, la durée du voyage n’a pas d’importance.

Cependant, si un touriste est testé positif pour le coronavirus, il recevra une ordonnance d’isolement de 14 jours et ne pourra pas quitter le pays tant qu’il ne sera pas terminé. (Le séjour prolongé serait couvert par leur régime d’assurance.)

Les Costaricains et les résidents ne peuvent pas quitter le pays avant d’avoir terminé l’isolement de 14 jours imposé à leur arrivée.

La violation d’une ordonnance d’isolement à domicile est punie d’une amende de trois ou cinq salaires de base. Un salaire de base est actuellement évalué à environ 800 $.

La règle de réentrée pour les résidents sera-t-elle toujours appliquée?

Tous les résidents permanents ou temporaires qui présentent leur DIMEX seront autorisés à entrer au Costa Rica, à condition qu’ils arrivent par un vol depuis un pays autorisé dans lequel ils sont restés pendant 14 jours.

Voici les questions et réponses les plus pertinentes concernant les nouvelles politiques frontalières du Costa Rica, traduites de ce document partagé par le consulat.

De quels pays le Costa Rica accepte-t-il les vols commerciaux?

À partir du 1er août, les vols commerciaux peuvent arriver des pays suivants:

Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lituanie, Liechtenstein, Lettonie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, République tchèque, Suède, Suisse.

Cette liste de pays autorisés sera réévaluée toutes les deux semaines.

Les vols de rapatriement se poursuivront-ils en août?

Oui, les vols de rapatriement peuvent continuer vers n’importe quel pays ne figurant pas sur la liste ci-dessus. Les vols de rapatriement les plus courants ont été effectués à destination / en provenance des États-Unis et d’autres pays d’Amérique centrale.

Un passager peut-il voyager, par exemple, des États-Unis vers le Canada pour ensuite se rendre au Costa Rica?

Un passager peut le faire, à condition de rester dans le pays autorisé (dans cet exemple, le Canada) pendant au moins 14 jours sans développer de symptômes avant de prendre l’avion pour le Costa Rica. Autrement dit, un voyageur ne peut pas simplement faire une escale dans un pays autorisé.

Y a-t-il des changements pour les citoyens ou les résidents?

La réouverture s’applique également aux résidents des pays autorisés. En d’autres termes, le Costa Rica autorisera l’entrée des résidents qui vivent ou résident dans ces pays autorisés (donc si vous êtes résidents mais que vous venez des Etats-Unis, vous ne serez pas autorisés à entrer).

Le Costa Rica permettra également l’entrée aux personnes d’autres nationalités qui sont restées dans un pays autorisé pendant 14 jours sans présenter de symptômes.

Un Canadien, par exemple, peut-il se rendre au Costa Rica avec une escale aux États-Unis?

Non, car les vols en provenance des États-Unis ne sont actuellement exploités que comme des vols de rapatriement. Il n’est pas possible pour le moment pour un Canadien (ou une autre nationalité) d’entrer en tant que touriste via un vol de rapatriement.

Un citoyen américain peut-il se rendre au Canada puis entrer au Costa Rica?

Un passager peut le faire, à condition de rester dans le pays autorisé (dans cet exemple, le Canada) pendant au moins 14 jours sans développer de symptômes avant de prendre l’avion pour le Costa Rica.

Autrement dit, un voyageur ne peut pas simplement faire une escale dans un pays autorisé.

Les vols privés depuis un pays autorisé peuvent-ils entrer au Costa Rica?

Oui, les vols privés peuvent provenir de pays autorisés avec des résidents de ce pays. De même, les vols privés en provenance de pays autorisés peuvent amener des résidents d’autres pays, à condition que ces personnes aient séjourné dans le pays autorisé pendant 14 jours avant leur vol vers le Costa Rica.

Qu’en est-il des vols privés en provenance de pays non autorisés? Les seuls vols qui peuvent entrer en provenance de pays non autorisés sont les vols de rapatriement. Pour le moment, les vols privés / charters depuis les États-Unis ne sont pas autorisés à moins qu’ils ne transportent des citoyens ou des résidents du Costa Rica

Pour réussir votre expatriation : Cliquez ici pour acheter mon livre

Share Button