C’est quoi les mises à jour ?

expatriation au costa rica

C’est quoi les mises à jour ?

Les choses tournent, le monde bouge et les mises à jour me permettent de faire des corrections par rapport à mon livre (un exemple : dans mon livre, j’expliquais que j’utilisais un boitier qui donnait un chiffre pour confirmer certaines opérations bancaires comme un transfert d’argent sur une autre banque. Dans cette mise à jour, j’explique aux personnes qui ont acheté mon livre que les choses ont changées et grâce à cela, je ne dois pas leur envoyer à nouveau le livre (que j’ai également corrigé pour mes prochains acheteurs).

Voici comment se présente les mises à jour pour mes acheteurs (exemple de mise à jour avec accès à l’article sur l’accident de ma fille) :

Mise à jour d’avril 2020

Accident de ma fille et quelques conseils

Sortir avec son propre véhicule du Costa Rica au Nicaragua 

Banco Nacional (changement d’application)

Coucou à tous,

En ces temps particuliers, j’avais rédigé un récit de l’accident de ma fille pour les personnes qui ont acheté mon livre et puis je me suis dit, qu’exceptionnellement, j’allais créer une page sur mon site afin de partager avec tout le monde l’histoire que j’avais vécue avec ma fille. En effet, je me suis dit que c’était un sujet important à partager : Si vous trouvez cela trop long, lisez seulement les conseils en gras.

Pour faire un peu le point en cette période de confinement, la vie tourne au ralenti et même si le nombre de cas relevé n’est pas très important (300 à ce jour) mon épouse et moi, qui avons en général la bougeotte, nous restons bien sagement à la maison.

Je suis, une fois de plus, étonné par les mesures prises par ce petit pays dans ce moment de crise et si vous suivez le peu d’actualité sur le groupe FB, vous êtes donc déjà au courant. Encore des signes qui prouvent, s’il en fallait encore, que nous avons bien ciblé le pays pour notre expatriation qui ne se base pas seulement sur le côté économique (c’est pas cher), mais sur des valeurs bien plus importante que notre pouvoir d’achat.

En attendant que la crise passe et qu’on puisse à nouveau voyager dans le pays et ailleurs, je m’occupe beaucoup de mes nouvelles plantations et j’essaye enfin de cultiver quelques légumes. Autant, en Belgique, avoir un potager ne demandait pas beaucoup d’expérience, autant ici, cela n’est pas évident. Chaque fois que je plante dans le jardin, il n’est pas rare que le lendemain les feuilles se fassent attaquer et ronger. Parfois, je ne retrouve tout simplement pas la plante mise en terre la veille. Car pour tout ici, il faut de la patience et on ne peut pas se baser sur l’expérience des expatriés qui ne partagent vraiment pas beaucoup leurs trucs et leurs astuces. Beaucoup vous assurent d’ailleurs que c’est impossible d’avoir un potager ici … je ne perds pas espoir même si les débuts sont difficiles haha.

Qui sait, un jour je publierai peut-être un autre livre : Diego, le jardinier haha.

J’espère en tout cas que vous vous portez bien et que cette période n’est pas trop difficile à vivre.

Pura Vida et à bientôt,

Diego

Share Button